Last Empires Index du Forum Last Empires
Wargame
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


Chronique navale de la vaillante flotte cyrnite

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Last Empires Index du Forum -> S1.Chroniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sampiero



Inscrit le: 11 Sep 2007
Messages: 168

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2007 3:13 pm    Sujet du message: Chronique navale de la vaillante flotte cyrnite Répondre en citant

En cette première semaine de l'an 33 après le lache assassinat de 3 gouverneurs de l'ile de Giraglia nous primes la mer par un beau matin froid et clair.
Au large flottaient les pavillons ennemis, l'assassin mandé par sa nation de couard venait de prendre la fuite à bord d'une pinasse.
Rejoignant une riche flotte de galléon spartiates, l'amiral sure de sa supériorité technologique faisait des ronds dans l'eau.
D'une manoeuvre habile notre lord commandant déclancha les hostilités.
Fierement posté au gaillard d'avant il manoeuvra en personne l'énorme baliste et le trait traversa l'azur pour venir couper en deux la pinasse furtive.
Des cris de joies retentirent sur nos cogues.
E QUALE SIMU, reprirent en choeur l'équipage, l'antique langue des premiers hommes de l'ile leur vint à la bouche comme la bave vient aux lèvres du chien enragé.

D'un furtif message lumineux, les consignes d'attaque furent donner à tous les navires.
Comme elle semblait petite notre flotte au soleil levant. Les immenses galléon ennemis, chargés jusqu'a la gueule de soldats hirsutes nous faisaient face.
Mais plus rapide, nos esquifs fondirent dans une harmonie parfaite sur les lourds navires spartiates. Débordés de toutes parts, harcelés comme par un nid de frelon en furie, l'amiral adverse replia ses hommes et compta ses morts avec amertume.
Notre attaque fut sanglante, 1500 rats de navires périrent et leur sang vint pollué les eaux bleues et limpides de nos cotes.

Le lord commandant rassembla ses bateaux pour mener une seconde charge, pendant que résonnaient les chants de victoires entonnés par les marins.
UNITI !!!!!!!!!!!!

VINCE!!!!!!!!

VINCEREMU !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Dernière édition par sampiero le Jeu Déc 06, 2007 4:59 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sampiero



Inscrit le: 11 Sep 2007
Messages: 168

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2007 3:26 pm    Sujet du message: Re: Chronique navale de la vaillante flotte cyrnite Répondre en citant

Surpris par notre habile manoeuvre, l'amiral spartiate tenta une contre attaque.
Fondant tel la hyène sur la gracile brebis, les ignobles spartiates empenaillés et sales, lancèrent une bordé de feu grégeois sur nos navires.
Rapide comme le chat sauvage des montagnes, notre lord commandant entama une manoeuvre d'esquive.
Quel brio !!! quel reussite admirable, les 3/4 des traits ennemis se perdirent en mer.
Une bordée de leurs arbalètes abbatirent 35 de nos braves. Le maitre voilier dans un rale d'agonie dit au medecin de bord :
"je meurs heureux car je meurs en homme libre".

Déja, le "redoutable" notre navire amiral fondit avec fougue sur 3 galléons adverses. Leurs capitaines, peu entrainés, se débattaient dans les bouts et les noeuds.
"A l'abordage" cria le lord commandant.
Et ce fut la boucherie.....

Un chant montait du pont d 'arrière :

"la victoire en chantant,
nous ouvre la barrière,
la liberté guide nos pas.
Un cyrnites doit vivre pour elle,
pour elle un cyrnite peut mourrir"

Et au soleil couchant, 1400 morts spartiates régalaient les langoustes.

Ils partirent 7000.... et par un prompt massacre se retrouvèrent 4000 au bout de deux batailles.

FORZA CYRNOS !


Dernière édition par sampiero le Jeu Déc 06, 2007 4:59 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sampiero



Inscrit le: 11 Sep 2007
Messages: 168

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2007 4:45 pm    Sujet du message: Re: Chronique navale de la vaillante flotte cyrnite Répondre en citant

En ce premier matin de la 3ème semaine de l'an de grace 33, l'oriflamme de la gloire brille au firmament de la voute celeste.

Grisé par notre victoire précedente, le Lord commandant poursuivit les fuyards jusque dans la baie des naufrageurs.
D'une charge rageuse il perça les flancs de la flotte spartiate.
En face c'est un carnage, pour 49 morts nous abbatons sabre à la main plus de 1700 spartiates.
Réduite en miette , abandonnant leurs pavillons, la flotte des gueux prend la fuite.
Mal lui en pris....

Pressé par nos boutres, les galléons spartiates frolent les murs de la cité, inconscient du danger.
Le capitaine des archers de la ville saisit l'occasion et un pluie de dard mortelle s'abat sur la vermine spartiate.
A bord c'est la panique, encore quelques centaines de morts.

Soudain, au loin une voile.... s'agit il de renforts spartiates ?

NON, c'est le célèbre corsaire du roi, U SANGUINARU DI A MEZZU MARE !

L'abordage est sanglant, la mort à sortie son sombre étendard.
Un voile mortelle s'abat sur les yeux des derniers spartiates, l'acier de cyrnos tranche les chairs. C'est la fin.

7000..... ils étaient 7000.... ils sont tous morts désormais.

Comble de la journée, l'espions spartiate est capturé alors qu'il tentait de se glisser parmis des pecheurs... nul doute que nos geoles lui seront agréables.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sampiero



Inscrit le: 11 Sep 2007
Messages: 168

MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2007 10:26 pm    Sujet du message: Re: Chronique navale de la vaillante flotte cyrnite Répondre en citant

Joie, fête, viva !!!!

L'espion immonde, l'assassin de 3 gouverneurs vient d'être pendu en place de grève !
Les enfants jouent avec son cadavre !

Les gens de la ville ont fabriqué une éffigie à l'image du roi de sparte et font pisser leurs chiens dessus.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sampiero



Inscrit le: 11 Sep 2007
Messages: 168

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2007 12:26 pm    Sujet du message: Re: Chronique navale de la vaillante flotte cyrnite Répondre en citant

Alors que nous fétions la victoire de nos forces navales, une bien étrange nouvelle circulait en ville.
La capitaine de la rebbia, si vaillante au combat ainsi que sa flotille de 2000 hommes sont manquant à l'appel.
A la capitainerie du port on ne comprend pas. Durant la bataille ses navires se sont bien comportés. Ils n'ont subis que peu de perte. Mais au moment du ralliement, plus personne. Ou est donc passé cette flotte fantome ?
Comment 2000 hommes peuvent-ils ainsi disparaitre.
En ville c'est l'angoisse. Les spartiates disposeraient d'une arme secrête capable de changer en courrant d'air des hommes de guerre. Certainemment quelques diableries venues du fond des âges. Ne dit on pas, dans les tavernes, que la mère du roi de sparte aurait eu des liaisons coupables avec un troll.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
axel petit



Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 84
Localisation: belgique (secteur 51)

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2007 2:33 pm    Sujet du message: Re: Chronique navale de la vaillante flotte cyrnite Répondre en citant

sampiero a écrit:
Certainemment quelques diableries venues du fond des âges. Ne dit on pas, dans les tavernes, que la mère du roi de sparte aurait eu des liaisons coupables avec un troll.


c'est pas un peu de la provocation sa ?
_________________
cordialement axel petit,
last-empires 10/10,
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
sampiero



Inscrit le: 11 Sep 2007
Messages: 168

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2007 2:48 pm    Sujet du message: Re: Chronique navale de la vaillante flotte cyrnite Répondre en citant

axel petit a écrit:
sampiero a écrit:
Certainemment quelques diableries venues du fond des âges. Ne dit on pas, dans les tavernes, que la mère du roi de sparte aurait eu des liaisons coupables avec un troll.


c'est pas un peu de la provocation sa ?

tu connais les racontars de tavernes, ce sont rarement des poetes Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
djackskunk



Inscrit le: 19 Avr 2007
Messages: 57

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2007 6:30 pm    Sujet du message: Insulte pas utile Répondre en citant

Les ragots des tavernes sont venues jusqu'à nous, les paroles de notre ennemi envers notre mère nous saigne le coeur se battre contre un peuple oui , mais insulté sa mère !!quel bute cherche t-il??
_________________
Amis ou Ennemis.
Le Dialogue est souvent bien plus futé que le combat.
Mais si combat il y a Spartania Tjrs là.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
sampiero



Inscrit le: 11 Sep 2007
Messages: 168

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2007 6:38 pm    Sujet du message: Re: Insulte pas utile Répondre en citant

djackskunk a écrit:
Les ragots des tavernes sont venues jusqu'à nous, les paroles de notre ennemi envers notre mère nous saigne le coeur se battre contre un peuple oui , mais insulté sa mère !!quel bute cherche t-il??

Ces chroniques sont le fruit du chroniqueur, elle n'engage en rien la diplomatie de cyrnos.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sampiero



Inscrit le: 11 Sep 2007
Messages: 168

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2007 6:48 pm    Sujet du message: Re: Insulte pas utile Répondre en citant

"La taverne du pécheur ivre " est en ébulition, les chanteurs et troubadours, après avoir entonné la geste de la bataille de giraglia se sont essayés à de nouvelles rimes paillardes sur les spartiates.
Les émissaires du roi de sparte sont en ville, des accords seraient en cours. Il semblerait que ceux-ci aient très mal pris ces chants paillards... mais dans quel monde vivent ils ?
Apprenant cela, le célèbre trouvert Gill sept cordes a concocté une chanson spéciale intitulée "sous les jupes des ribaudes" ou il raille avec talent l'uniforme de guerre des spartiates.
Le gouverneur est furieux, cela trouble ses pour-parler mais aucune police au monde ne peut arreter une chanson. Le voila fort mari et gros jean comme devant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gimmly



Inscrit le: 23 Juin 2006
Messages: 1705

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2007 8:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Seul le posteur et ceux qu'il habiliteraient éventuellement à cette tâche sont autorisés à chroniquer dans un sujet ouvert. Vous pouvez en discuter si cela vous chante, mais pas polluer le sujet. Le mieux consistant évidemment à vous mettre à écrire votre propre propagande RP ;)
_________________
vive arkanam legend !
Last Empires, le jeu garanti 100% pour les analphabêtes...
"Fais donc de même, et le monde croira qu'on s'aime. Mr. Green "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Last Empires Index du Forum -> S1.Chroniques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com